• Sarah Loveridge

Clé N° 3: L’état d’esprit

Updated: Jun 6, 2019



Même si l’alimentation et l’hygiène de vie jouent un rôle important dans la fertilité, l’état d’esprit est souvent déterminant …

Que se passe-t-il dans votre tête ?

Les neurosciences ont démontrés que le corps et l’esprit sont étroitement liés et indissociables. Ce qu’il se passe dans la tête a forcément un effet sur le corps, et vice-versa.

On sait maintenant qu’imaginer ou penser certaines choses peuvent avoir des conséquences physiques et physiologiques. Le cerveau a du mal à faire la différence entre ce qui est réel et ce qui est imaginé. Que ce soit des pensées positives ou négatives, ça marche dans les deux sens !

Quelques exemples :

  • L’effet placebo … Quand on administre à des personnes dans un groupe de contrôle un comprimé en sucre ou une injection de sérum physiologique, il y a toujours un nombre de personnes qui, en pensant avoir reçu un médicament, voient leurs symptômes disparaitre.

  • Si vous pensez pendant quelques minutes à un événement passé ou à venir qui vous fait énormément plaisir, souvent vous allez voir des changements dans votre état physiologique … Vous vous sentez joyeux ou léger et peut-être que vous souriez sans vous en rendre compte. Mais ça marche dans le sens négatif aussi … Je ne vais pas vous demander de penser à quelque chose de désagréable, parce que vous allez peut-être remarquer une lourdeur ou de l’anxiété, et votre expression faciale sera sûrement en concordance avec ce que vous ressentez.

  • Imaginez cette scène : « Vous prenez un citron, bien frais. Vous ressentez sa texture bien particulière avec vos doigts et vous regardez sa belle couleur jaune. Vous prenez un couteau pour le couper en deux et vous pouvez observer qu’il est bien juteux … Maintenant, plongez vos dents dans sa chair bien acidulée et savourez son jus bien frais … » Souvent, simplement le fait d’imaginer la scène crée une salivation automatique. Pourtant ce n’est que de l’imagination !

  • Des personnes qui ont vécu quelque chose de traumatique, ont parfois l’impression de le revivre vraiment quand ils y pensent.

  • D’autres personnes arrivent à se créer un mal-être (voire même une maladie) simplement en imaginant le pire qui pourrait arriver dans le futur.


En ce qui concerne la fertilité, il serait utile de se demander quelles sont les idées et les pensées qui tournent dans votre tête.

Nous avons jusqu’à 70 000 pensées par jour, dont jusqu’à 90% qui se répètent de jour en jour.

Heureusement pour nous (ou pas), la plupart de ces pensées sont en dehors de notre conscience, mais nous affectent quand même. Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de ressentir un coup de blues sans savoir pourquoi ? C’était sûrement une pensée négative qui est passée sous le radar !

Notre cerveau a tendance à imaginer le pire scénario. C’est notre instinct de survie qui fait ça pour être sûr que l’on puisse être préparé à toute éventualité. Mais le problème, c’est que plus nous avons des pensées négatives, plus elles ont tendance à se répéter et à se multiplier !

Parfois, cela peut nous gâcher l’existence.

Les pensées ou les idées qui se répètent, renforcent les connexions neuronales. Et plus ces chemin neuronales sont renforcés, plus ces pensées-là se répètent … C’est un cercle vicieux qu’il faut interrompre.

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de choisir nos pensées ! Remplacer certaines pensées négatives par des nouvelles pensées positives permet, avec de l’entrainement, de changer l’expérience vécue. On pourrait appeler cela « Penser en conscience » ! « Là où l’on porte notre attention (sur le négatif ou sur le positif), crée notre expérience dans l’instant présent » Chaque pensée envoie des messages au corps, qui réagit en conséquence. Cette idée peut sembler simpliste à première vue, mais il est important aussi de « vouloir » changer son expérience ; Et il existe des outils simples pour y parvenir.


Voici un exercice d’entraînement pour mieux gérer les pensées :

Achetez-vous un cahier, que vous aurez choisi avec amour pour faire ce travail très personnel qui va vous permettre d’évoluer et améliorer votre état psychologique.

Si vous souhaitez, vous pouvez prendre le temps de le décorer ou de le mettre à votre image.

Sur la première double page; commencez par écrire, sur la page de gauche, une première pensée négative. Par exemple : - Je ne fais plus confiance à mon corps - Mon corps est défectueux - de toute façon je ne mérite pas … Prenez le temps d’accueillir chaque pensée négative et de contempler/questionner sa légitimité. Imaginez que ce soit votre meilleure amie qui se dit ce genre de choses … Quand on pense à une personne qu’on aime, et qu’on imagine qu’il puisse se dire des choses aussi négatives, cela fait de la peine, non ? Vous lui diriez peut-être, que ce n’est pas la vérité et qu’il ne faut pas être aussi dur avec soi-même … Alors, ce serait comment si vous deveniez votre meilleure amie ? Un peu d’empathie et de compassion pour vous-même peut aider votre corps à retrouver un état d’équilibre et de mieux-être. Rappelez-vous que vous avez décidé d’entreprendre un travail personnel pour améliorer votre fertilité et votre existence. Vous méritez que les choses s’améliorent, et votre futur bébé aussi mérite que vous fassiez ce travail sur vous-même. Ensuite, vous allez imaginer une phrase plus positive, pour remplacer la phrase négative, et puis l’écrire en face sur la page de droite. Cette pensée positive va envoyer des messages différents à votre corps.

Par exemple : - Je peux commencer à avoir confiance en mon corps - Mon corps est parfait tel qu’il est - J’ai tout ce qu’il faut pour être une superbe maman et je le mérite

Il est normal, au début, de ne pas se sentir à l’aise avec des phrases que vous n’avez pas l’habitude de vous dire, mais vous allez voir qu’avec le temps (si vous avez vraiment envie que les choses changent) vous allez petit à petit les accepter et vous sentir de plus en plus à l’aise avec ces nouvelles pensées. Les connexions neuronales se modifient et le cerveau communique avec le corps autrement.

Vous pouvez passer 10 minutes matin et soir à faire cet exercice, ou plus souvent si vous le souhaitez pendant au moins 21 jours. Vous allez voir que petit à petit, vos pensées changent et votre état d’esprit aussi. ;-)

J'espère que vous avez trouvé utile cette série de trois articles. Si c'est le cas, merci de partager, pour que d'autres personnes puissent en profiter aussi !

www.hypnose-aparis.com

#Etatdesprit #améliorerlafertilité #infertilité #bébé

0 views

Sarah Loveridge © 2014 - 2020- Coaching - Hypnose Ericksonienne - PNL - EFT - Matrix reimprinting - RITMO

Consultations : 39 Boulevard de Magenta 75010 ou 32 Rue de Lille 75007 - Tel : 06 16 49 78 62  - hypnosis.paris@gmail.com

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook App Icon

Sunrise Libera

81 Avenue de clichy 75017 Paris
SASU au capital de 1 000 euros

Siret : 821 556 420 00015 - RCS : PARIS - NAF : 7022Z

TVA Intracommunautaire : FR 55 821 556 420